Soleil d'hiver sur les pistes de skiVue centre de vacances
L'Echo des MontagnesL'histoire du chalet
Venez découvrir notre nouvelle vidéo de présentation des classes de découverte
https://www.youtube.com/watch?v=k0H1AG2MLqA&index=1&list=PLVA7voRB6dtaaqz4RoNBOKRmvm95VJKjj&t=14s
AccueilL'Echo des MontagnesL'histoire du chalet
Christelle nous raconte "l'Echo des Montagnes" :




En 1940, début de la 2nde guerre, Roland, mon grand père est scieur. Il décide de construire une ferme dénommée ferme modèle. Il troque le bois qu'il produit contre des matériaux de construction. La maison sera achevée en 1942.
Une petite partie de la maison est destinée à l'habitation de toute la famille et le plus grand espace est réservé au bétail (vaches, cochons, cheval, poules et lapins) et au fourrage.




 

Photo - Construction de la ferme/centre de vacances en 1942
De 1940 à 1963, le chalet est donc une ferme, mes grands parents et mon père Jean sont agriculteurs, scieurs et bûcherons. La scierie familiale se trouvait juste en contrebas du centre de vacances.
 

Photo - Equipe de bûcherons
Dans les années 60, c'est le début de l'essor de l'or blanc (la neige). Mes parents, Jean et Jeannine tentent un pari un peu fou : pourquoi ne pas transformer la ferme en centre de vacances ? L'ouverture est effective en 1964. L'étable devient la salle à manger, l'écurie : le coin bar et la porcherie ... les toilettes.
Ils ne peuvent accueillir qu'une seule classe et il faut se dépêcher de finir le repas pour modifier la salle à manger en salle de classe.

 

Photo - Une classe de neige de la ville de Saint ouen

Les stations de ski sont encore éloignées ? Qu'à cela ne tienne, le tracteur fera office de téléphérique, l'ancienne luge à foin servira de téléski et tous les élèves dameront la piste en la remontant en escalier. Les enfants s'assoient à l'arrière du tracteur sur la luge les uns à côté des autres. Les pistes changent en fonction de l'enneigement et il faut passer au moins 1/2 heure chaque jour pour damer la piste. Quel labeur mais quels souvenirs !!!

Photo - L'ancêtre du télésiège : le tracteur

Puis Jeannine et Jean investissent dans un fil neige (l'ancêtre du téléski) et les séances de ski, enseignées par Jean, se déroulent à l'arrière du chalet.
Cette époque s'achèvera avec l'ouverture de la station de la Grande Terche (actuellement Domaine du Roc d'Enfer) en 1969 où la plupart des enfants vont désormais skier.
Dans les années 80, le centre de vacances n'est plus assez grand, ils construisent l'annexe avec les salles d'activités/ salles de classe.

Photo - Le premier téléski à Seytroux : le fil neige
En 1976, une classe de la ville de Boulogne Billancourt vient passer une classe de neige de 28 jours et cette collaboration dure depuis. Pas étonnant que pour de nombreux Boulonnais, l'Echo des Montagnes est un chalet qui appartient à la ville de Boulogne...

 

Photo - Les cours de ski donnés par Jean
L'heure de la retraite a sonné pour mes parents et ils fixent la fermeture du centre de vacances pour juin 1999. Coup de massue pour moi, je n'immagine pas un seul instant "la colo" sans enfant. C'est impensable, l'Echo des Montagnes ne peut pas s'arrêter. Je décide logiquement de reprendre la succession familiale en 2000 et j'en suis très fière aujourd'hui.  

Télécharger l'histoire du chalet en version pdf
http://www.echodesmontagnes.com/documents/Christelle_nous_raconte_1.pdf